Lieu d'expression public, liredon est un blog pour lecteurs et lectrices de Redon et d'ailleurs: il permet de lire ou d'exposer critiques, conseils ou impressions de lecture.Tous les genres sont les bienvenus.
« Il n'y a pas d'autoroute pour aller à la création. Il n'y a que des venelles. » (Jack Ralite à Brest le 27 02 09)« Répéter ce que tout le monde croit savoir ne présente aucune espèce d'intérêt », Naipul (prix nobel de littérature 2001)
René

visiteurs depuis la fête à Victor (210709) et peintures de Joelle

Derniers commentaires

En ce début d'été 2017, le ...

29/06/2017 @ 11:39:39
par Admin


Les cendres de la liberté Moi aussi ...

27/01/2014 @ 12:22:02
par Clémens Claudine


Sortie du film ZULU inspiré du ...

26/11/2013 @ 19:41:05
par erka


Au Chili, les Mapuche, 4% de ...

09/11/2013 @ 17:24:24
par erka


METALEUROP pour actualiser :http://www.choeursdefondeurs.fr/

30/09/2013 @ 19:17:52
par erka


Archives

Annonce

rss Syndication

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1
12 Jun 2012 - 15:15:22

La voix des êtres aimés de Isabelle Jarry éd Stock (2011) 299 pages

La voix des êtres aimés de Isabelle Jarry éd Stock (2011) 299 pages

Paul va mourir d'une maladie incurable; pour ses dernières semaines, il sort de l'hôpital et demande à Céleste, son ancienne maîtresse qui l'a quitté il y a 15ans de passer quelques jours avec lui.Sans hésiter, elle accepte.Il était son prof de philo, elle jeune étudiante, subjuguée par la personnalité du maître; mais leur liaison qui dura 3ans resta cachée de tous; très physique, sensuelle,donc quasiment que sexuelle, elle fut tellement intense que le cours de leur vie en fut marqué "à vie".
Pour Paul, les retrouvailles lui redonnent une énergie, une volonté de vivre "dans le présent" ses derniers moments. C'est aussi le moment de savoir ce que Céleste a fait de sa vie affective après l'avoir quitté brutalement pour sortir du piège dans lequel elle était prise; et elle raconte un autre amour qu'elle a connu sur le même mode finalement que son amour avec Paul....

C'est un roman d'amour à huis clos dans la maison de campagne quelque peu abandonnée de Paul.
Bien qu'il ne se passe pas grand chose, la lecture est passionnante...
Où est le suspens?
On se prend à espérer une guérison "miraculeuse" grâce à ces retrouvailles; Céleste lui fait revivre son amour passé, il la retrouve, le ressent comme il y a 15ans...
L'écriture est très belle, sensible,limpide et coulante ...
extrait p.33,34:
A quanrante huit ans,Paul Maillard pensait avoir assez vécu pour savoir ce qu'était l'amour et à quoi ressemblaient la plupart des sentiments et émotions qu'un être humain peut éprouver.Il le pensait d'autant plus sincèrement qu'il était très attentif à ces choses. Mais il se trompait.Non qu'il fût avare de ses sens ou de ses mouvements de son coeur, mais il n'avait jamais jusque-là atteint cette intensité de sentiment. Il est possible que, s'il n'avait pas rencontré Céleste, il fût resté dans l'ignorance de ce que peut être la,passion amoureuse lorsqu'elle n'est bornée par aucune limite.Cela le déconcertait car il s'imaginait,étant philosophe, avoir quelque contrôle sur ses ressorts sentimentaux. Il ne cessait de s'étonner de cet apprentissage tardif. Comment avait il pu vivre jusque- là sans connaître ce tumulte intérieur, cette tempête silencieuse qui le retournait entièrement, plusieurs fois par jour,et le jetait au pied de celle qu'il adorait? Ce mystère l'enchantait presque autant que l'objet de son amour?



Lien permanent vers l'article complet

http://liredon.sosblog.fr/Lectures-b1/La-voix-des-etres-aimes-de-Isabelle-Jarry-ed-Stock-2011-299-pages-b1-p60221.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: En attente





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)